Israel Nature Photography by Ary

Bien préparer ses sorties photo natures

Trop de photographes, particulièrement au début de leur pratique, concentrent l’essentiel de leur efforts dans la maîtrise de la technique, et l’essentiel de leur budget dans du coûteux matériel.

Malheureusement, ni une bonne connaissance de la technique photo, ni des accessoires hauts de gammes ne leur assureront de faire de bonnes photo durant leur sorties dans la nature, si ces sorties ne sont pas soigneusement préparée. Au contraire, sans une préparation minutieuse, ces sorties photo risquent de vite devenir source de frustration.

Voici donc mes conseils pour mettre toutes les chances de votre coté pour faire de vos sorties photo nature une réussite.

Le bon lieu

Tout d’abord pour une bonne sortie photo nature, il faut bien évidemment choisir le lieu de la sortie. Que se soit autour de chez vous ou a l’autre bout du monde, certains endroits offrent au photographe nature des terrains d’expression formidables.
Ces spots ne sont pas forcement connus du grand public et encore moins des touristes, mais sont souvent un peu a l’écart. Parfois, c’est juste un arbre de forme particulière, des formations rocheuse, une ruine au milieu de nulle part…

Pour repérer ceux proches de chez vous, le mieux reste de se balader autant que possible. Essayer les petites routes, les lieux dit, les sites archéologique ou naturels (En Israël il suffit de suivre les panneaux indicateurs marrons).

Évidemment il serait dommage de se contenter des environnement immédiats. Les livres guide de randonnées sont souvent une mine d’or. Pour ma part j’adore les livres des éditions « Maslulim« . Ils sont rédigés par sujets (belles ballades, fleurs, point d’eaux, randonnées familiales…) et par zone géographique (Nord, centre, sud…). Ils comprennent des cartes et des indications précises qui facilitent grandement les sorties.

ma collection de livre "Maslulim"

ma collection de livre « Maslulim »

Par contre il est parfois nécessaire de faire plusieurs sortie au même endroit. La première sert de repérage, les meilleures photos seront obtenue souvent durant les suivantes. La première visite permet de se rendre compte de visu de certaines chose. Par exemple il y a quasiment un an j’avais décidé de prendre des photos aux lever du soleil dans la réserve de Pura. Il s’y trouve les ruines d’un pont de chemin de fer qui m’avaient l’air intéressante. Malheureusement une fois sur place je me suis aperçu qu’il y passe a proximité une ligne a haute tension juste dans l’alignement du lever du soleil… il vaut donc mieux s’y trouver au coucher du soleil. C’est le genre d’info qui ne se trouve dans aucun livre malheureusement.

Les fils électriques en arrière plan gâchent un peu le lever du soleil

La bonne saison

Les saisons en influant grandement sur les paysages, va aussi naturellement beaucoup jouer sur les photos qu’il sera possible de prendre. Particulièrement en Israël, certaines rivières ne coulent qu’en hiver ou certains lac disparaissent avec les premières chaleurs du printemps.

Ce lac, immense a la fin de l’hiver, s’assèche totalement au mois de Mai au plus tard.

En de nombreux endroit, spécialement au sud du pays, en été la nature perd sa couleur vertes pour se parer du brun des herbes sèches. A contrario, certains fleurs colorent de milles couleurs le pays durant leur courte période de floraison… a ne pas rater !

Les anémones rouges fleurissent par millier durant le mois de février et seulement durant quelques semaines… ça laisse peu de temps pour les photographier

Bien sur les végétaux ne sont pas les seuls a varier suivant les saisons, les populations d’oiseaux migrateurs varient énormément entre le printemps et l’automne.

La encore les livres Maslulim offrent de précieuse et précises informations. Il existe aussi de nombreux sites web et groupes Facebook ou Flickr qui permettent de découvrir de nouveaux spot photo.

La bonne heure

L’heure de la journée choisie va elle aussi grandement influencer le résultat final des photos.

Les bien connues golden et blue hours sont a privilégier bien souvent : juste après le lever du soleil ou juste avant le coucher pour une lumière douce dorée, juste avant le lever ou juste après le coucher pour une lumière bleutée. Ces moments offrent une luminosité plus douce, des ombres moins marquées, des lumières spectaculaires…

Il convient donc de bien calculer ses sorties pour avoir le temps d’arriver au lieu choisi suffisamment en avance pour pouvoir bénéficier de ces quelques minutes de lumières si spéciales.

Il existe de nombreuses applications pour smartphones qui permettent de connaître les horaires de ces heures bleues et dorées, levers et coucher du soleil.

sweet sunrise

en arrivant a cet endroit un quart d’heure avant le lever du soleil, j’ai pu au mieux construire ma composition et réfléchir a la position du soleil et de cet arbre

Pour ma part j’utilise aussi le site internet timeanddate.com pour connaître les horaires du soleil.

J’utilise aussi d’ailleurs le même site pour les horaires et phases de la lune, indispensable pour les photos de nuit. Notamment pour les photos de ciel étoilées par exemple, il est essentiel d’avoir une nuit sans lune.

IMG_8573_2048px

l’absence de lune permet de mieux voir les étoiles, ici on distingue nettement la grande ourse.

 

Concernant la voie lactée, je me sert de l’excellent logiciel gratuit Stellarium qui me permet de savoir si notre galaxie sera ou pas visible dans le ciel, a quelle heure et dans quelle direction.

Le bon climat

4eme élément a prendre évidement en compte pour les photos nature, le climat peut transformer une sortie photo en grande réussite ou en pure et simple perte de temps.

Un ciel d’un bleu uniforme n’est pas le plus photogénique, quelques nuages ou un temps orageux peut donner une toute autre allure aux photos. Par contre évidement la pluie, sans matériel tropicalisé et résistant aux intempérie est a proscrire.

Les températures trop chaudes ou trop froide, sans forcement tomber dans les extrêmes, limites pour le fonctionnement du matériel, sont elles aussi a prendre en compte pour s’équiper en conséquence et garder un certain confort.

cold morning

Pour prendre cette photo, de longues minutes d’attente dans des température négative, les pieds dans 15cm de boue au bord de cet étang gelé… mais le résultat valait le coup.

Encore une fois applications et site internet de Météo vous permettrons de planifier au mieux vos sorties. Les prévisions disponibles, de plus en plus précises et complète permettent de se faire une assez bonne idées des conditions que vous allez rencontrer.  J’utilise pour ma part avant chaque sortie le site AccuWeather.com, qui permet des prévisions plusieurs jours a l’avance, heures par heures, avec précipitation, température, nébulosité…

Le bon matériel (en fonction du sujet)

Après être sur d’avoir déterminé le bon endroit et le bon moment, il convient de prendre l’équipement photo adéquat. Les photos nature nécessitant souvent de marcher durant un temps assez long il convient de ne pas se charger inutilement. Il faut résister a la tentation de TOUT prendre. Au contraire, en fonction du type de photo envisagées, de sélectionner son matériel avec soin.

Un trépied par exemple est parfois indispensable, mais d’autres fois totalement superflu. Si vous planifiez une sortie photo en plein soleil et donc avec des vitesse rapide, il n’est probablement pas la peine de s’en encombrer.

De la même manière, prendre avec soi TOUS ses objectifs peut n’avoir que peu d’intérêt : un téléobjectif n’aura que peu d’utilité si vous souhaitez prendre en photo la voie lactée. A l’inverse un ultra grand angle a toutes les chances de rester dans votre sac si votre but est de prendre en photo des portraits animalier…

night

Pour saisir la voie lactée, au moins en partie, la focale la plus courte possible est recommandée

Chaque Kilo superflu dans votre sac a dos se fera au détriment de votre confort, pensez-y !

A contrario, veillez aussi a ne rien oublier, aucun accessoires indispensables (Merci Pyrros de m’y avoir fait penser) et ayez les trois bons réflexes : videz les cartes mémoires, chargez les batteries, et vérifiez les réglages de base de votre appareil (RAW, ISO, Ouverture, stabilisateur, mesure de lumière, balance des blanc… tous ces réglages qu’on peut être amener a modifier dans une situation donnée et qui risque de ne pas être adaptés par la suite) !

Les bons accessoires

En plus du matériel photo, gardez en tète qu’une sortie photo nature est avant tout la plupart du temps une randonnée Nature. Il faut donc être équipé en conséquence : Chaussure, Vêtement, sac, mais aussi alimentation, boisson, carte, boussole, lampe… tout pour éviter de transformer votre sortie photo en galère.

are you ready ?

Une partie de mon équipement, sortie photo nature

 

Voila, vous êtes fin prêt ! N’oubliez pas aussi votre bonne humeur, une bonne dose de patience, la nature ne se laisse parfois pas facilement photographier, même avec toute la bonne préparation du monde. Quoi qu’il arrive, photo splendide par dizaine, ou carte mémoire vide, surtout de profiter de chaque lieux et expérience, parce-que pour faire de belle photo Nature, il faut surtout aimer la nature…

N’hésitez pas a me faire par en commentaire de vos propres suggestions pour préparer au mieux vos sorties. Et comme d’habitude a me contacter pour planifier votre prochaine sortie avec moi.

11 Commentaires

  1. Pingback: Bien préparer ses sorties photo natures – Israel Nature Photography by Ary – Aventure Reflex

  2. doudou

    Merci pour ces précieux conseils. Perso je suis assez impulsive, me décidant souvent au dernier moment, et du coup ne prépare pas suffisamment mes sorties. Mais il m’arrive tout de même de m’y prendre à temps quelque fois.

    Répondre
    1. Ary (Auteur de l'article)

      L’essentiel reste évidemment de prendre plaisir. Si tu y trouves ton compte comme ça et réussi a faire les cliches que tu désires, alors c’est tout bon !

      Répondre
  3. p'titJo

    Très bon article Ary !!!

    Répondre
    1. Ary (Auteur de l'article)

      merci p’titJo !

      Répondre
  4. Anne LANDOIS-FAVRET

    Très bien décrit, ton article est très utile ! C’est clair qu’il ne faut pas se charger inutilement !

    Répondre
    1. Ary (Auteur de l'article)

      Merci du compliment Anne !
      C’est vrai que la tendance a tout prendre, surtout au début est naturelle… comme une sécurité au cas ou…

      Répondre
  5. Pyrros

    J’aurais du lire ton article avant de partir j’aurais pu penser à prendre le bon filtre … :/
    Tu aurais pu ajouter une paragraphe « maitriser la technique »

    Répondre
    1. Ary (Auteur de l'article)

      merci pour ton commentaire, j’ai ajoute d’ailleurs une phrase dans ce sens, que j’avais omis, aussi par rapport aux cartes mémoires et aux batteries.
      Tu as raison pour la techniques, et surtout LA technique et les astuces pour les prises de vues particulières envisagées (coucher de soleil, ciel nocturnes, poses longues…)

      Répondre
  6. Binyamin

    Merci pour cet très bon article!
    Hate d’´être a nos sortie photos sdv

    Répondre
    1. Ary (Auteur de l'article)

      plus que quelques semaines !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *